C’est décidé, je saute le pas, l’année prochaine, je pars en voyage. Pas un simple voyage, non, non, non. Une réelle quête : ma quête.

Ce confinement m’en a persuadé, il le faut. Il faut que je prenne ce temps pour moi et pour moi seulement ! Partir découvrir le monde, c’est partir me découvrir, à travers le monde.

Je veux partir découvrir la France d’abord, car je ne suis qu’une petite courageuse. Je veux longer les côtes méditerranéennes, je veux traverser les Causses à la marche, je veux descendre la Loire en canoë, je veux sauter du haut du col de l’Iseran en parachute, je veux traverser le pays à vélo, je veux survoler la Dordogne en ULM, je veux nager dans les calanques de Marseille, je veux faire de la plongée dans la grotte sous-marine de Capelan. Mais je veux aussi rêver grand alors quand j’aurais rencontré confiance et débrouillardise, je te l’assure, on partira loin, loin au-delà des montagnes, loin au-delà des mers et des océans, loin au-delà même de ce que tu peux imaginer !

Je veux pas voyager comme dans les films, non ! pas dormir dans des grands hôtels et me baigner dans des piscines luxueuses, non ! Ce que je veux moi, partir découvrir le monde, le vrai, celui que je vois à travers leurs yeux.

Je veux aller dans les endroits les plus reculés pour découvrir des cultures et des modes de vie insoupçonnés. Je veux me baigner dans des lacs gelés et des bassins bouillonnants. Je veux aller sur les plus hautes montagnes et les plus grandes plaines. Je veux dormir en forêt et sur la plage.

Je veux me déconnecter de cette vie trop connectée. Je veux me reconnecter avec les choses simples de la vie. Je veux me faire un réseau social pas être dessus. Je veux redécouvrir le lien primaire, celui qui lie l’homme à la nature, je veux redécouvrir la vie. Je veux qu’ils me racontent leur quête à eux : ceux qui sont partis de rien pour trouver la sérénité, ceux qui pensaient qu’un mode de vie alternatif n’était pas possible mais qui ont pourtant réussi, ceux qui ont foi, ceux qui vivent en autarcie sans électricité, sans dépendre de la société, …

Je veux labourer la terre de mes propres mains, je veux cueillir les fruits que je mange, je veux pétrir la tasse dans laquelle je bois. Je veux passer du temps à t’écouter parler des abeilles, du blé et des moutons. Je veux me lever au chant du coq et aux premières lueurs du soleil avec chaque jour un paysage différent. Je veux partager des repas avec des inconnus, je veux chanter au coin du feu avec des amis, nager nue avec des étrangers, et repartir en étant invitée à revenir. Je veux faire des rencontres inoubliables qui resteront dans mon cœur, mais aussi des oubliables qui changeront tout de même ma vie à tout jamais.

Je veux me défaire de cette empreinte sociétale, sortir des sentiers battus. Je veux m’assurer de ne pas passer à côté de quelque chose qui me fait vibrer. Je veux tout voir, tout entendre, tout faire, tout vivre. Je veux tout voir, tout entendre, tout faire, tout vivre…

Je veux me fabriquer des souvenirs, je veux être courageuse et vivre une folle aventure avant de retourner dans les rangs de mère société. Je veux être imprégné des bonnes vibes pour confirmer mes choix de vie, mais une chose est sûre, je le ferai, je te le promets !

 

Camille