On y est. C’est le dernier PIM. Et c’est pour moi, l’heure de dire merci !

 

Merci à Karen de m’avoir soutenu dans mes projets.

Merci à Paul de m’avoir accompagné dans la gestion du café.

Merci à Cérès, Jeff, Clarisse, David et Lucie de m’avoir offert cette opportunité.

Merci à vous pour ces rires et ces histoires racontées au comptoir.

Merci aux autres pour leurs retours sur mes articles du PIM.

Merci de m’avoir fait découvrir ce lieu qui ne se découvre qu’à travers les yeux des autres.

Merci pour cette expérience qui m’a tant apportée, autant sur le plan professionnel qu’affectif.

 

J’ai découvert un lieu ouvert (enfin, c’est un bien grand mot), et libre !

J’ai rencontré des gens et des personnalités incroyables.

J’ai découvert des histoires et des parcours de vie mémorables.

J’ai écrit des textes, écouté des contes, découvert la LSF.

J’ai échangé avec des cafés culturels des quatre coins de la France.

Et surtout, j’ai essayé de garder le contact pendant cette période si particulière.

 

Ce n’était pas toujours facile. Il fallait beaucoup se creuser les méninges, trouver des idées et rebondir. Mais, cette expérience restera graver longtemps dans ma mémoire.

Elle m’a donné la force de croire plus fort en mes valeurs et en mes rêves. Elle m’a donné envie de bâtir un monde plus beau, un monde plus juste où les préjugés n’auraient plus leurs places.

 

Alors, je vous le dis une dernière fois : Merci d’exister !